Tout ce que vous devez savoir sur Panda 4.2

25 Sep, 2015 0 commentaires

Le 5 août dernier, Google a annoncé le lancement de la 29e mise à jour de son filtre Panda. L’occasion pour revenir, dans cet article, sur les changements apportés par la nouvelle mouture, et sur l’objectif Panda au sein de l’algorithme Google.

Panda

Panda 4.2: Ce Qui va changer

Après une dernière mise à jour datant du 25 septembre 2014, Google a annoncé, via le site Search Engine Land, que la nouvelle mouture de Panda, surnommée 4.2, sera très lente à mettre en place. La firme de Mountain View a même parlé de plusieurs semaines. John Mueller a d’ailleurs annoncé, lors d’un Google Hangout, que lui-même n’avait aucune idée précise de la date de lancement effective de Panda 4.2.

Google a affirmé que cette nouvelle mise à jour affecterait entre 2 et 3% des recherches en anglais : une bonne nouvelle pour certains, une mauvaise pour d’autres. Panda 4.2 pourrait avantager les internautes, pénalisés par la mise à jour précédente, qui auraient opéré les bons choix et seraient revenus « dans le droit chemin ».

À la différence des anciennes moutures, l’impact n’est pas encore mesurable pour les sites web concernés. Mais, sur le long terme, certains changements au niveau du classement organique devraient avoir lieu.

Pour les retardataires, revenons sur la définition de l’algorithme Panda.

L’algorithme Panda, ce est quoi déjà?

Panda fait partie de l’algorithme Google depuis 2013. C’est en réalité un filtre, permettant de lutter contre les sites au contenu de trop faible qualité et suroptimisé. Le but est simple : épurer les résultats des pages de recherche. Comment ? En détectant les techniques visant à dupliquer le contenu, comme le content spinning, ou le spam.

Sont pénalisés :

  • les sites proposant du contenu pauvre et suroptimisé,
  • ceux générant un trop grand nombre de contenus, dans le but de dégager des revenus publicitaires,
  • les sites faisant appel à la technique du content spinning pour maximiser leur contenu,
  • Les comparateurs de prix, les sites de codes promotionnels, de questions/réponses, les annuaires bref, en quelque sorte les concurrents directs de Google.

Comment s’en sortir face à un algorithme toujours plus précis ? La réponse dans le dernier point de cet article.

Quelques conseils

Vous l’aurez compris, pour passer au travers du filtre Panda, le contenu que vous proposez sur votre site web doit être pertinent, intelligible et informatif, dans le but d’offrir une expérience satisfaisante à l’utilisateur.

Chaque page visant à fidéliser l’internaute et à générer du lead doit être optimisée, toujours en proposant un contenu pertinent, afin que celui-ci soit recommandé, et qu’il bénéficie de liens retour. Le but de la manœuvre ? Montrer à Google que votre site est de qualité. Pour cela, il faudra faire fonctionner votre créativité.

Mettez en évidence vos coordonnées, et enfin, citez vos sources. Panda aime la transparence. Ne vous appropriez pas du contenu qui ne serait pas le vôtre. Au contraire, citez la source, en ajoutant le nom de l’auteur. Bien sûr, il est ici question de droit d’auteur, et du respect de la propriété intellectuelle.

Il ne reste plus qu’à patienter, afin de constater les changements effectifs de cette nouvelle mise à jour.