Réseaux sociaux et référencement : le grand débat.

29 Sep, 2015 0 commentaires

SEO

En matière d’influence des réseaux sociaux sur le référencement, les avis divergent. Quand certains affirment que ces nouveaux médias sont indispensables pour le page ranking, d’autres refusent d’y voir une quelconque corrélation.
Dans cet article, nous mettrons à plat toutes les informations sur le sujet, afin d’établir si, oui ou non, il existe un rapport entre réseaux sociaux et référencement.

Réseaux sociaux et SEO : un impact direct ?

Matt Cutts, le célèbre blogueur et responsable de Google Webspam, l’a affirmé encore une fois. En réalité, les signaux sociaux n’ont aucun impact direct sur le référencement : « Nous n’utilisons pas les signaux sociaux Twitter ou Facebook pour référencer les pages. » Celui-ci ajoute également que ces signaux ne font pas partie de l’algorithme Google, et que les pages de Twitter, Facebook ou Google+ sont traitées au même titre qu’une autre page d’un site web lambda. Voilà qui a le mérite d’être clair.

La démarche de Google reste pourtant compréhensible. En effet, si les signaux sociaux étaient un moyen d’améliorer le référencement d’un site web, il est facile d’imaginer les dérives que cela puisse engendrer. Même Google+ n’est pas pris en compte dans l’algorithme !

Cependant, l’impact indirect des réseaux sociaux sur le référencement est indéniable, puisque la SMO fait partie intégrante de la stratégie SEO. Search Metrics considère d’ailleurs les likes et les partages Google+ comme d’importants indicateurs de popularité d’une page.

Quel est donc l’influence des réseaux sociaux sur le page ranking ? C’est la question de notre second point.

L’impact indirect des réseaux sociaux

La corrélation entre réseaux sociaux et référencement est indéniable, puisque la publication de contenu sur ces nouveaux médias engendre automatiquement du trafic sur une page. Plus un site est visité, plus le CTR est important, et plus le signal renvoyé à Google est positif. Ce rapport est vrai, à la seule condition que le contenu posté soit de qualité, et qu’il contienne des informations susceptibles d’intéresser la communauté concernée. On peut donc affirmer que l’aspect social à sa place dans une stratégie SEO. Et même si Google+ n’est pas pris en compte dans l’algorithme de référencement de Google, ses critères sociaux sont utilisés pour construire des résultats de recherche.
Il est important d’ajouter que Google n’est plus le seul moyen de trouver du contenu pertinent. Aujourd’hui, les internautes font également appel aux médias sociaux pour dénicher l’information.

De plus, le dernier accord sur l’indexation des tweets dans les résultats de recherche entre Google et Twitter tend à affirmer que le contenu des réseaux sociaux est de plus en plus référencé. Les marques l’ont bien compris, puisqu’elles privilégient les réseaux sociaux comme Twitter, Pinterest ou Instagram, pour véhiculer leur image sur les SERPS de Google.

Plutôt que de causalité, il est préférable d’employer le terme « corrélation » pour définir la relation entre réseaux sociaux et référencement. L’intérêt pour une marque, une association ou un e-commerce d’être présent sur ce type de médias et de soigner sa SMO est indéniable, ne serait-ce que pour engendrer du CTR.