CSS et référencement naturel

20 Oct, 2015 0 commentaires

Matthieu Chartier, de Blog-Internet-Formation, a posé la question qui nous préoccupe aujourd’hui à John Mueller, analyste des tendances pour Google : le CSS a-t-il un véritable impact sur le page ranking de Google ?

L’occasion, dans cet article, de revenir sur la définition du CSS, et les différentes façons de l’utiliser pour le référencement naturel.

CSS - Cascading Style Sheets

La réponse de John Mueller

À l’origine de cette interrogation, un constat : aujourd’hui, même si le contenu est toujours le paramètre de référencement numéro 1, le design des sites web prend de plus en plus d’importance, au risque de laisser de côté une construction plus logique certes, mais moins attirante.

John Muller, qui n’est pas un spécialiste du référencement, reste flou concernant un véritable impact du CSS sur le référencement. Cependant, il affirme tout de même que le CSS est employé pour la détection de spams, ainsi que pour identifier la nature mobile-friendly ou non d’un site web.

Voici sa réponse en détail :

“Je ne pense pas qu’il soit efficace de passer trop de temps sur des choses comme ça. Il y a certainement de bonnes raisons de créer des pages bien faites (et je ne voudrais décourager quiconque de le faire), mais nous devons aussi vivre avec les “cassures” du web en général. Un aspect qui me vient à l’esprit est la compatibilité mobile : si le CSS nous aide à reconnaître qu’une page est mobile-friendly, alors nous serons en mesure de prendre tout cela en compte.”

Nous pouvons donc affirmer que le CSS, sans influer directement sur le référencement, a tout de même un impact indirect sur celui-ci. De quelle façon ? C’est ce que nous allons voir dans le dernier point de cet article. L’occasion également pour revenir sur une définition du CSS.

CSS et référencement naturel : un impact indirect

Le CSS (pour Cascading Style Sheets) est un langage qui permet la mise en place du contenu HTML et XML d’une page web. Grâce à celui-ci, il est alors possible de définir une mise en page, qui séduira les robots du moteur de recherche. Voilà donc notre premier point : le CSS permet de construire judicieusement une page, de rendre un site web attractif pour les visiteurs (ce que l’on appelle le responsive design), mais également de plaire à Google.

Notre second point concerne la facilité d’indexation. En effet, le CSS permet de séparer contenu et mise en forme. Le code s’en retrouve alors allégé, le temps de chargement plus rapide, et l’indexation plus fluide. Concernant le temps de chargement, il a été prouvé que celui-ci faisait partie des paramètres de Google pour son page ranking. Voilà donc un troisième point en faveur du CSS !

Enfin, sachez qu’il ne faut pas abuser du CSS, en l’utilisant pour cacher du contenu par exemple. Inclure les mots clés dans un fichier de code apparaissant uniquement aux robots n’est donc pas une bonne idée ! Le site sera alors considéré comme du spam par Google, et donc sanctionné !