Les filtres Google : ce que les marques doivent savoir

13 Jan, 2016 0 commentaires

 

Dans n’importe quel domaine (le web, les assurances, la vente de produits ou de services…), le challenge le plus important pour les grosses entreprises consiste à fédérer leurs différentes agences. En effet, il devient difficile de créer un climat serein lorsque les bureaux d’une même marque, disséminés à travers une ville en particulier, veulent se trouver en première place des résultats de recherche locale.Filtres Google

Une découverte accidentelle

Une récente découverte a été faite par Joy Hawkins, chroniqueuses pour le site Moz, concernant le plus célèbre des moteurs de recherche. Qu’elle est donc cette découverte ? Et bien, il semblerait que Google soit en mesure de filtrer les pages des différents sites web appartenant aux grandes entreprises, de façon organique, et que ce filtrage aurait un impact direct sur le positionnement local, dans les packs de résultats Google Maps. Pour illustrer son propos, Joy Hawkins donne quelques exemples, avec l’entreprise State Farm:

De manière générale, les entreprises qui ressortent en premier dans listes Google Maps sont également celles qui sont classées en première position dans les SERPs.

Cette découverte soulève un point intéressant : comme vous pouvez le voir sur l’image, seulement 3 résultats organiques sont affichés pour la marque en question. Viennent ensuite le site des pages jaunes, des pages blanches…Cependant, lorsque vous ajoutez &filter=0 à la fin de l’URL, vous constatez que la plupart de ces pages de localisation sont filtrées. Ajouter &filter=0 revient à se rendre sur la dernière page de résultat, et de cliquer sur le message :

 Afin d’afficher les résultats les plus pertinents, nous avons omis quelques entrées qui sont très similaires aux X entrées actuelles.Si vous le souhaitez, vous pouvez relancer la recherche pour inclure les résultats omis.

Cela n’arrive pas qu’à une seule entreprise, mais à toutes, quel que soit le secteur concerné.

Toutes les grosses entreprises, possédant plusieurs bureaux dans une même ville, peuvent rencontrer ce problème. Voici un autre exemple, pour la requête “H&R Block Houston”.

Pourquoi Google met-il en place ce genre de filtre ?

 La plupart des utilisateurs savent que Google filtre le contenu dupliqué. En effet, le moteur de recherche désire améliorer l’expérience utilisateur, en fournissant des résultats uniques, et pas seulement une liste répétitive des mêmes articles. Voilà, en partie, pourquoi la firme de Mountain View met en place un filtre : pour qu’un domaine en particulier domine les pages de résultats.

Comment Google décide-t-il des sites qui seront filtrés ?

Les pages qui se retrouvent en tête des résultats de recherche sont celles qui ont les plus forts résultats en matière de SEO et de contenu. Ce sont donc celles qui auront la chance de ne pas être filtrées. Sans surprise pour les experts SEO, le facteur commun que Joy Hawking a mis en évidence est la capacité de ces sites à générer le plus de liens retour.

Qu’est-ce que les plus grosses entreprises devraient changer dans leur stratégie ?

Il est important d’optimiser la page où se trouvent les informations de localisation. Joy Hawking a comparé deux sites de la même entreprise : 77% du contenu était sensiblement le même. Il est donc crucial pour les marques de se différencier, en créant des pages web différentes pour ses multiples bureaux. Un manque de contenu unique et original poussera Google à filtrer ses résultats, puisque les sites semblent être dupliqués. Les entreprises doivent se méfier des plug-ins qui proposent la copie d’un même contenu sur chaque page.

Il est important de mettre en évidence le code postal et le nom du quartier où se trouvent les bureaux, afin que chacun des sites puisse se positionner favorablement selon un mot-clé défini, correspondant à la localisation. Par exemple, si un des bureaux d’une entreprise se situe à Paris dans le 11e arrondissement, il sera important de le préciser. Il en va de même pour tous les autres locaux qui lui appartiennent.

Les entreprises doivent essayer d’obtenir plus de liens vers les pages contenant les informations sur la localisation, afin que celles-ci puissent profiter d’une plus grande autorité. En effet, la plupart des sites affichent des liens vers la page d’accueil, alors qu’il serait plus judicieux de mettre en avant les informations spécifiques à chaque bureau.

Autres utilisations pour le &filter=0

Cette fonction peut-être également utilisée pour savoir si le moteur de recherche hésite sur les pages à mettre en première position, pour un mot-clé en particulier. Pour réussir son référencement local, Google doit être persuadé que c’est votre page qui va apparaître en premier dans les SERPs.

Comment s’y prendre ? En supprimant certains éléments dupliqués de la page d’accueil, et en apportant des corrections dans les métadescriptions, il est possible de régler le problème, et ainsi de voir le référencement d’une page s’améliorer, quelques mois seulement après avoir apporté les modifications nécessaires.