Vente Plugin

12 Nov, 2015 0 commentaires

Vendre ses plug-ins : comment s’y prendre ?

Vous avez créé un plug-in WordPress. Celui-ci fonctionne, et maintenant, vous avez envie de le commercialiser. Pour ce faire, il existe de nombreuses solutions.

L’une des décisions les plus importantes est certainement la suivante : où vendre vos plug-ins ? Cela influencera d’autres décisions, comme le prix par exemple. Vous avez deux possibilités : vendre à travers un site dédié, ou gérer vous-même cette tâche.

Vendre ses plug-ins sur les sites dédiés, ou par soi-même ? Telle est la question ! Cependant, il n’existe pas de bonne, ou de mauvaise réponse. Certains développeurs WordPress trouvent leur compte, en vendant leurs réalisations de façon indépendante, alors que d’autres préfèrent confier leurs plug-ins à des sites spécialisés.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les avantages, ainsi que les inconvénients de la sous-traitance, mais également les enjeux de la vente par soi-même, sur votre propre site web.

Plugins WordPress

  1. Sous-traiter la vente

La plus grande plateforme où vendre vos plug-ins WordPress est certainement CodeCanyon. Dans un premier temps, vous devez soumettre votre réalisation à l’approbation du site, afin de s’assurer que votre plug-in est bien codé et documenté.

Le site vous propose également un guide, à lire avant de proposer votre produit à la vente.

Les sites spécialisés dans la vente de plug-ins 

Nous l’avons dit, CodeCanyon est la solution la plus intéressante. Cependant, il existe bien d’autres plateformes dédiées à la vente de produits WordPress, comme Mojo. Celui-ci permet aux vendeurs de récupérer 50% du montant d’une vente. WP Eden est également un site dédié, plus petit cependant, mais en devenir !

Vous avez également la possibilité de faire appel aux blogueurs, en leur fournissant gratuitement vos produits. Ils pourront ensuiterédiger un avis, et dirigez leurs lecteurs vers un lien de téléchargement.

Les avantages :

  • Ces plateformes de vente dédiées vous offrent une grande visibilité, grâce à l’importante communauté d’utilisateurs,
  • Inutile de vous occuper de la logistique et des ventes : l’argent, les clients et la livraison de votre plug-in sont gérés par le site

Les inconvénients :

  • Ces plateformes de vente décident du prix à votre place,
  • Elles prennent une importante commission sur vos ventes,
  • Dans la plupart des cas, vous devez accepter des clauses d’exclusivité. Cela signifie que vous ne pourrez vendre que sur CodeCanyon, par exemple.

Vendez votre plug-in, grâce à une publication dirigeant vers une plateforme de paiement

Vous avez la possibilité de vendre le script de votre plug-in, grâce à une publication dirigeant vers une plateforme de paiement.

Avec des plateformes dédiées, comme CodeCanyon, vous n’avez pas besoin de songer aux technologies utilisées pour commercialiser votre produit, et le livrer aux clients. Quand vous décidez de vendre un plug-in par vos propres moyens, il est alors temps de se poser la question. Heureusement, ce n’est pas compliqué à réaliser.

Malgré son interface peu attractive, e-Junki vous permet de vendre des téléchargements digitaux, depuis votre site, moyennant un abonnement. Vous pouvez également opter pour FoxyCart. Il suffit d’ajouter votre produit à la vente, et le site s’occupe de sécuriser les transactions. Vous pouvez également le relier à votre compte Paypal.

 

  1. Vendre en indépendant

Il existe de nombreux outils, que vous pouvez utiliser pour vendre vos plug-ins. Si vous décidez de vous lancer dans l’aventure seul, grâce à votre site WordPress, alors il existe un grand nombre de plug-ins à votre disposition.

WooCommerce et Jigoshop permettent de commercialiser des produits digitaux, mais le meilleur de sa catégorie est certainement Easy Digital Downloads.

De nombreuses applications pourront vous venir en aide dans la vente de plug-ins, si vous désirez faire une séparation entre votre site marketing, et le côté vente, comme Sellvite, FetchApp et Pulley. Il vous suffit de télécharger un fichier, de définir un prix et d’afficher le lien de téléchargement sur une page dédiée de votre site.

C’est vous qui fixez les prix

Les travailleurs freelances apprécient le fait de pouvoir fixer leurs propres prix. Cette liberté est l’une des raisons, qui pousse certains développeurs WordPress à commercialiser eux-mêmes leurs plug-ins. Certains sites comme CodeCanyon, la première plateforme dédiée à la vente de plug-ins WordPRess, offrent aux utilisateurs un avis sur votre produit, et définissent un prix. Vous, développeur, êtes totalement exclu de cette démarche. D’ailleurs, vous ne pouvez pas le modifier ni émettre des objections.

Pas de commissions

En vendant vos plug-ins de façon indépendante, vous recevez 100% du montant de la vente ! Les sites dédiés à la vente de produits WordPress n’hésitent pas à se servir, sur le prix d’une vente réalisée par vous, de 70% à 30%. De manière générale, plus vous vendez de plug-ins, moins plus la commission sur vos ventes sera élevée. C’est-à-dire que les développeurs débutants devront sacrifier 30 ou 40% du prix d’une vente.

Cependant, cette commission est fixée de manière juste, si l’on considère que ces plateformes dédiées mettent à votre disposition un grand nombre d’utilisateurs, susceptibles d’être intéressés par vos produits. 

Gérez vos associés

Si vous avez décidé de ne pas vendre votre plug-in sur les sites spécialisés, vous devez gérer vous même votre campagne de publicité, autour de votre produit. Cela signifie que, peut-être, vous allez devoir faire appel aux services de marqueteurs. Vous déciderez vous-même de la commission que vous leur accordez.

Des sites comme Envato Network mettent à votre disposition des associés, pour promouvoir votre plug-in. Cependant, vous n’avez aucun contrôle sur leur rémunération.

Développez votre marque

En vendant vos produits sur votre propre site, sous votre nom, vous vous construisez ainsi une entreprise et une image de marque, qui pourra gagner de l’ampleur au fil du temps.

Pensez-vous que les développeurs les plus connus ont gagné leur notoriété en vendant leurs plug-ins, ou autres réalisations, sur des plateformes de vente ?

Si vous décidez de ventre votre plug-in, vous allez devoir définir un prix. Si le produit que vous commercialisez peut-être utilisé à de multiples reprises par le client, alors il est pertinent de proposer un tarif différencié.

Commercialisez votre plug-in sur votre propre site web

 Bénéficier d’un site web, pour vendre vos produits est une excellente idée. D’ailleurs, les sites créés à partir de WordPress constituent un bon point de départ. Vous pouvez l’agrémenter d’un plug-in pour les e-commerces, afin de pouvoir gérer les ventes.

C’est peut-être la meilleure option pour commercialiser vos produits. Cependant, cela nécessite énormément de travail. En effet, vous devrez faire apparaître divers éléments sur votre page de téléchargement :

  • Un manuel en ligne, au format PDF et HTML, dans lequel vous expliquez le fonctionnement de votre plug-in aux utilisateurs,
  • Une page dédiée, comprenant la description de votre produit,
  • Une démonstration en ligne, sur une page séparée,
  • Des captures d’écran, afin de rendre l’utilisation du plug-in encore plus simple.

 

Nous espérons que cet article vous sera utile, et vous viendra en aide dans votre prise de décision. N’hésitez pas à nous informer, dans les commentaires, de la solution pour laquelle vous avez opté !