Google s’apprête à abandonner les annonces Flash pour le HTML5 en janvier 2017

15 Feb, 2016 1 commentaire

Mercredi dernier, la firme de Mountain View a annoncé que Google Display Network et DoubleClick Digital Marketing vont totalement abandonner les publicités Flash, au profit du format HTML5, en janvier prochain.

Google Display Network

Ce qui va changer

Plus précisément, les publicitaires ne seront alors plus en mesure de télécharger des annonces, créées au format Flash, dans AdWords et DoubleClick Digital Marketing, à partir du 30 juin 2016. Ceux-ci ne pourront plus lancer des publicités au format Flash dans Google Display Network, ou dans DoubleClick, et ce à partir du 2 janvier 2017.

La mort annoncée de Flash

Flash est utilisé par le moteur de recherche de Mountain View depuis des années maintenant. Cet outil, en plus d’être un cauchemar en matière de sécurité, en raison des nouvelles vulnérabilités qui apparaissent régulières, est petit à petit abandonné par le marché, pour des plug-ins en faveur du format HTML5.

Google a joué un rôle important, dans la suppression de Flash. En effet, en janvier 2015, YouTube a laissé tomber ce format, pour les vidéos en HTML5 par défaut. De plus, en février, l’entreprise a commencé à convertir automatiquement les publicités Flash en HTML5.

Une expérience de navigation améliorée

L’annonce de ce jour sonne le glas du format, aujourd’hui devenu obsolète. Google a déclaré que cette décision a pour but “d’améliorer l’expérience de navigation pour plus d’internautes, et sur plus d’appareils”, et d’encourager les marqueteurs à mettre à jour leur publicité en Flash au format HTML5, avant les dates susmentionnées. Les annonces vidéo en Flash, cependant, ne seront pas impactées à ce moment, a rajouté Google.

La réaction d’Adobe

Hier, Adobe a lancé Animate CC, le successeur de son outil Flash Professional pour l’animation. Lorsque Google a annoncé la suppression de Flahs, en décembre dernier, l’entreprise a déclaré : “À l’avenir, nous encourageons les créateurs de contenu à travailler avec les nouvelles normes du web. Nous allons continuer à concentrer nos efforts, afin de fournir les meilleurs outils, et les meilleurs services, pour les designers et les développeurs, afin de créer du contenu incroyable pour le web.”

La mort de Flash est largement attendue, notamment pour des raisons de performances et de sécurité. En un sens, Adobe a lui-même déclenché la mort de Flash, en novembre 2011, lorsque l’entreprise a annoncé la suppression du support de Flash Player pour les appareils mobiles.

Cela étant dit, malgré cette annonce importante, Flash sera toujours présent sur le web, dans les années à venir.

Vous aimez cet article, soyez le premier de vos amis à indiquer que vous aimez ça:

Mots-clefs:

L'auteur:

Amandine travaille pour WizardWeb SARL en tant que contributrice.