Facebook a élaboré un plan contre Google Play Store

7 Jan, 2016 0 commentaires

La prochaine fois que votre application se fermera brusquement sur votre smartphone ou tablette Android, sachez que le problème ne vient ni du programme, ni de votre appareil mobile. En effet, le réseau social le plus utilisé au monde est en réalité responsable du bug occasionné.

Facebook contre app store

Ce que Facebook craint

Pourquoi Facebook a-t-il pris une telle décision ? La raison est simple. La firme désire connaître la réaction de ses utilisateurs, face à ce crash. Les dirigeants de Facebook ne sont pas devenus paranoïaques, mais ils veulent avoir la certitude que vous ne quitterez pas leur réseau social, si l’application sur Android venait à disparaître. Il est vrai que, depuis quelque temps, Facebook craint d’être supprimé du Google Play Store, le marché des applications sur Android.

Cependant, Google n’aurait pourtant aucune raison d’agir ainsi. En effet, l’application Facebook est l’un des plus gros succès de son Play Store, et constitue ainsi une importante source de revenus, grâce aux achats pouvant être réalisés directement sur celle-ci. Il serait donc très surprenant de voir l’application Facebook disparaître du Google Play Store dans un futur proche. Mais cette éventualité effraie au plus haut point les personnes au pouvoir au sein du réseau social.

Le plan élaboré par Facebook

Facebook a pourtant élaboré un plan, au cas où la firme ne soit plus présente sur le Google Play Store, et a fortiori sur les appareils Android. Cette information nous vient directement du magazine The Information. Android, contrôlé par Google, constitue l’un des principaux marchés de l’entreprise, et compte plus de 200 millions d’utilisateurs. Facebook a récemment poussé ses ingénieurs à utiliser les appareils Android, plutôt que les iPhones fonctionnant sous iOS, afin d’avoir un meilleur aperçu de l’expérience utilisateur sur ce support.

Selon le rapport publié par The Information, Facebook a développé un moyen de livrer les mises à jour de son application, sans passer par le Google Play Store. À l’heure actuelle, le seul moyen de mettre à jour cette application est de passer par cette plateforme. Facebook désire ainsi récupérer les paiements issus des achats réalisés via l’application. Le réseau social serait ainsi également en mesure de délivrer des notifications, sans pour autant passer par Google. Amazon possède d’ailleurs un système identique : il est possible, directement via son application, de télécharger de nouvelles mises à jour, sans se connecter au Google Play Store.

Ce plan, élaboré par Facebook, constitue simplement une mesure de sécurité. En effet, à l’heure actuelle, Google n’a pas mentionné la suppression de l’application.

Vous aimez cet article, soyez le premier de vos amis à indiquer que vous aimez ça:

Mots-clefs:

L'auteur:

Amandine travaille pour WizardWeb SARL en tant que contributrice.